L’essentiel de l’hépatite C

Une introduction à la transmission et au dépistage de l’hépatite C et à la façon dont celle-ci affecte le foie

Contenu

L’hépatite C est un virus qui nuit au foie.

Le foie est un organe très important dans votre corps. Il aide le corps à combattre les infections, à dégrader les toxines (poisons) et les médicaments, à digérer les aliments et beaucoup plus. Vous ne pourriez pas vivre sans votre foie.

 

 

Vous pouvez avoir l’hépatite C sans le savoir.

Il est possible de vivre 20 à 30 ans ou plus avec l’hépatite C sans être malade, même si le virus est en train d’endommager le foie. Avec le temps, les dommages au foie s’aggravent, et le foie a plus de difficulté à fonctionner correctement.

Pour en savoir plus sur l’hépatite et les dommages qu’elles causent à l’organisme, consultez notre Intro à l’hépatite C.

Pour en savoir plus sur la vie avec l’hépatite C, consultez Vivre avec l’hépatite C.

 

 

 

Statistiques sur l’hépatite C

Pour en savoir plus sur les statistiques relatives à l’hépatite C, consultez L’épidémiologie de l’hépatite C dans Renforcement de la programmation.

 

Le dépistage est la seule façon de savoir si vous avez l’hépatite C.

Généralement, il faut passer deux tests de sang pour déterminer si vous avez l’hépatite C. Le premier test (test de dépistage des anticorps) vérifie si vous êtes déjà entré en contact avec le virus dans votre vie. Le deuxième test (test PCR ou test de recherche de l’ARN) permet de voir si vous êtes infecté par l’hépatite C en ce moment.

Pour en savoir plus sur le dépistage de l’hépatite C, consultez Le dépistage de l’hépatite C.

 

L’hépatite C se transmet par les contacts de sang à sang.

Le virus entre dans le sang par des brèches dans la peau ou le revêtement interne du nez ou de la bouche. L’hépatite C est un virus fort qui peut vivre à l’extérieur du corps pendant de nombreux jours. Cela veut dire que même le sang séché peut transmettre le virus. 

Voici les principales façons dont l’hépatite C peut entrer dans le corps :

  • L’utilisation de matériel de consommation de drogues ayant déjà servi à quelqu’un d’autre. Cela inclut les aiguilles, les seringues, les filtres, les réchauds (cuillères), les acidifiants, les tampons d’alcool, les garrots, l’eau, les pipes pour fumer du crack ou du crystal meth et les pailles pour sniffer.
  • La réutilisation d’instruments de perçage et de tatouage, y compris les aiguilles, l’encre et les pots d’encre. La réutilisation d’instruments d’électrolyse ou d’acupuncture peut également transmettre le virus.
  • La réutilisation de matériel médical destiné à un seul usage, comme les aiguilles pour la vaccination ou l’administration de médicaments, ou encore l’usage de matériel médical qui n’a pas été lavé suffisamment avant la réutilisation.
  • Les transfusions sanguines ou les greffes d’organes lorsque les dons n’ont pas été testés pour l’hépatite C. Au Canada, tous les dons de sang sont testés pour l’hépatite C depuis 1990. Dans certains autres pays, le dépistage des dons de sang a commencé plus récemment.

Voici d’autres façons dont l’hépatite C peut entrer dans le corps :

  • Le partage d’articles d’hygiène personnelle sur lesquels il pourrait y avoir des traces de sang, comme les rasoirs, les coupe-ongles et les brosses à dents.
  • Les relations sexuelles anales sans condom, surtout lorsqu’il y a du sang présent ou que l’un des partenaires a le VIH ou une autre infection transmissible sexuellement.

Pour en savoir plus sur la transmission de l’hépatite C de personne à personne, consultez Comment la transmission de l’hépatite C a lieu.

Pour connaître des façons de prévenir l’hépatite C, consultez Prévention et réduction des méfaits.

 

Le traitement peut guérir l’hépatite C.

Environ une personne sur quatre se débarrasse de l’hépatite C sans traitement, mais la plupart des personnes ont besoin de suivre un traitement pour en guérir. Les médicaments plus récents disponibles au Canada sont plus efficaces que les médicaments anti-hépatite C plus anciens. Ils sont aussi plus faciles à prendre, ont moins d’effets secondaires et doivent être pris pendant moins longtemps.  

Pour en savoir plus sur la guérison de l’hépatite C, consultez Le traitement de l’hépatite C.

 

L’hépatite C est différente de l’hépatite A et de l’hépatite B.

L’hépatite A et l’hépatite B peuvent également affecter le foie. Il est facile de confondre ces virus avec l’hépatite C.

Voici les différences principales :

  • La plupart des personnes guérissent de l’hépatite A et de l’hépatite B après avoir été malades un certain temps, mais il est possible d’avoir l’hépatite C pendant de nombreuses années sans le savoir.
  • Il existe des vaccins pour vous protéger contre les hépatites A et B, mais il n’en existe aucun contre l’hépatite C.

Pour en savoir plus sur les différents types d’hépatites, consultez Les autres types d’hépatites.