Échangeons avec CATIE

Échangeons avec CATIE - 14 décembre 2016 

Au nom de tout le personnel de CATIE, nous vous souhaitons un merveilleux temps des Fêtes et une très bonne année!

Vous recevrez le premier numéro de la nouvelle année d’Échangeons avec CATIE le 11 janvier 2017.

Points saillants de ce numéro

  • Nouveau rapport sur les progrès du Canada en ce qui concerne l’atteinte des objectifs mondiaux 90-90-90 pour le VIH
  • Inscrivez la date du Colloque de CATIE 2017 à votre agenda!
  • CATIE.ca maintenant disponible en version mobile 
  • Nouveau billet de blogue − RÉZO : vingt-cinq ans d’action dans la communauté gaie à Montréal
  • Idées brillantes présente le Programme de logements supervisés de l’ACNL

Nouvelles ressources

Le VIH au Canada

Agence de la santé publique du Canada (ASPC), 2016

L’ASPC a publié un nouvel infographique comportant les statistiques les plus récentes en lien avec le VIH. Cet infographique montre que les nouvelles infections au VIH sont en baisse, mais que le nombre de personnes vivant avec le VIH au Canada continue d’augmenter. En 2014 on estime que 65 040 personnes vivaient avec le VIH au Canada en comparaison au nombre estimé de 60 500 pour 2011.

Téléchargez le document PDF

Feuillet d’information : Technivie (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir)

CATIE, 2016

Technivie est un médicament utilisé pour le traitement de l’hépatite C. Il est approuvé au Canada pour les personnes ayant le génotype 4 du virus. Technivie est une combinaison de trois médicaments — les antiviraux ombitasvir et paritaprévir avec une petite dose de ritonavir (Norvir)— qui sont co-formulés dans un comprimé.

Téléchargez le document PDF

Éliminer la stigmatisation : Compte rendu du 11e Sommet annuel sur la santé des hommes gais

Community-Based Research Centre (CBRC), 2016

Éliminer la stigmatisation est un rapport sur le Sommet annuel sur la santé des hommes gais qui s’est tenu en C.-B. Depuis 2005, Le Sommet sert de forum pour identifier et aborder les questions liées à la prévention du VIH et à la santé des hommes gais. Le Sommet 2015 a examiné l’impact de la stigmatisation sur la vie des hommes gais. La stigmatisation est un concept qui prend place à plusieurs niveaux, soit sur le plan individuel, interpersonnel et structurel.

Le rapport explore les façons dont la stigmatisation a des répercussions négatives sur les opportunités et le bien-être des personnes stigmatisées. Il fournit un résumé du compte rendu du Sommet et offre aux lecteurs des outils et cadres pour résister à la stigmatisation et aborder son impact négatif sur la vie des hommes gais. 

Téléchargez le document PDF

Making Trans Health Count: Inclusion of Trans and Non-Binary Participants in Public Health Research (en anglais seulement)

Université de Toronto, 2016

Le 21 novembre 2016, l’École de santé publique Dalla Lana, le Mark S. Bonham Centre for Sexual Diversity Studies, Sexual and Gender Diversity Office, Public Health Students Association, et le Comparative Program on Health and Society, Munk School of Global Affairs à l’Université de Toronto ont organisé une conférence spéciale et un dialogue sur Making Trans Health Count: Inclusion of Trans and Non-Binary Participants in Public Health Research (Pour que la santé trans compte : Inclusion de participants trans et non binaires à la recherche de santé publique) en présence de la Dre Greta Bauer, professeure associée à Western University et du Dr Alex Abramovich, scientifique au Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Regardez-la en ligne

Réponses à des questions sur la recherche d'un remède contre le VIH dans les communautés africaines, caraïbéennes et noires

Le Conseil des Africains et Caraïbéens sur le VIH/SIDA en Ontario (CACVO), CanCURE, 2016

Ce feuillet d’information vise à aider les communautés africaines, caraïbéennes et noires, les fournisseurs de services qui travaillent auprès d’elles et d’autres dépositaires d’enjeux à démystifier la recherche d’un remède contre le VIH et à accroître leur connaissance et leur sensibilisation à propos des complexités de cette recherche.

Téléchargez le document PDF

Addressing HPV-related cancer risk among men who have sex with men (MSM): A guide for health care providers (en anglais seulement)

Conseil d'information et d'éducation sexuelles du Canada (SIECCAN), 2016

Ce guide vise les fournisseurs de soins de santé œuvrant auprès de leurs clients qui sont des hommes gais et des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) dans leur pratique. Le but de ce guide est de fournir aux fournisseurs de soins de santé de l’information sur :

1) le VPH, les cancers liés au VPH parmi les HARSAH et la nécessité de la vaccination anti-VPH pour cette population;

2) la communication avec les HARSAH sur le VPH et la prévention des cancers liés au VPH; et

3) la façon de faire un historique sexuel et une évaluation du risque d’ITS auprès des clients HARSAH

Téléchargez le document PDF

HPV-related cancers among men who have sex with men: what you need to know to reduce your risk (en anglais seulement)

SIECCAN, 2016

Ce feuillet d’information fournit de l’information sur les cancers liés au VPH parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) et sur les façons de réduire son risque. Si vous êtes un homme sexuellement actif qui a des relations sexuelles avec d’autres hommes, vous pouvez apporter ce feuillet d’information avec vous lors de votre prochaine visite avec votre fournisseur de soins de santé pour discuter des façons de réduire votre risque de VPH, y compris le vaccin anti-VPH et l’utilisation de condoms.

Téléchargez le document PDF

Nouvelles

Le diagnostic du VIH suivi de l’amorce du traitement le même jour

Le Canada progresse vers l’atteinte des objectifs mondiaux de dépistage, de soins et de traitement du VIH

L’Agence de la santé publique du Canada publie des statistiques sur les progrès du Canada en ce qui concerne les objectifs 90-90-90

La ministre de la Santé Jane Philpott dit que le Canada a « beaucoup de travail à accomplir » dans la lutte contre le VIH. Lisez l’entretien de PositiveLite (en anglais seulement)

Actualités infohépatite C 7.22 : Taux de guérison élevé avec une triple combinaison pendant 8 semaines; Harvoni efficace contre la co-infection dans le monde réel ; les rappels par courrier font doubler le taux de dépistage du cancer du foie

Mises à jour de CATIE

Inscrivez la date du Colloque de CATIE 2017 à votre agenda!

CATIE tiendra le prochain Colloque de CATIE à Toronto les 23 et 24 novembre 2017. Les détails concernant le programme seront communiqués au cours des prochains mois. Nous espérons que vous et votre organisme assisterez au Colloque 2017.

Trouvez des services liés au VIH et à l'hépatite C près de chez vous

Juste à temps pour la Journée mondiale du sida le 1er décembre, nous sommes heureux de vous annoncer le lancement du nouveau site Web amélioré VIH411.ca/VHC411.ca!

VIH411.ca/VHC411.ca est un site Web interactif qui se sert d’une technologie de cartographie pour trouver des services liés au VIH et à l’hépatite C partout au Canada.  Du dépistage au traitement en passant par le counseling et les services juridiques, ce site Web fournit aux agences et aux personnes vivant avec le VIH/l’hépatite C ou à risque les coordonnées et l’emplacement sur la carte des services locaux. Les adresses, les numéros de téléphone et les sites Web sont accessibles en un simple clic!

Le site Web nouvellement amélioré est disponible en version mobile et ses fonctions de recherche ont été renforcées. Visitez simplement le site et saisissez un lieu ou un mot-clé ou parcourez le type de services pour voir quels services sont situés dans la  zone géographique que vous spécifiez. Le site est également associé à d’autres services d’emplacement et de cartographie, y compris la nouvelle Carte de traitements (Carte Tx) de CTAC.

VOUS VOULEZ FIGURER SUR LE SITE? Si vous travaillez pour un organisme à but non lucratif qui fournit des services gratuits aux personnes vivant avec le VIH/l’hépatite C ou à risque de le contracter, votre organisme peut faire partie du site VIH411.ca/VHC411.ca.  Visitez le site Web pour ajouter votre organisme dès aujourd’hui!

CATIE.ca maintenant disponible en version mobile!

CATIE a le plaisir d’annoncer que son site Web, www.catie.ca, est maintenant restructuré afin de fournir une version nette et facile à lire via des téléphones intelligents et des tablettes.Toute la grande variété d’informations disponible sur notre site Web est dorénavant accessible à ceux en déplacement. Aucune application n’est nécessaire; il suffit d’aller sur le site Web et de voir la différence. Nous vous invitons à le consulter.

Le blogue de CATIE : Nouveau billet : RÉZO : vingt-cinq ans d’action dans la communauté gaie à Montréal − par Gabriel Girard

Le blogue de CATIE est notre façon de faire participer un plus grand nombre de personnes à la conversation sur le VIH et l’hépatite C.

Jetez un coup d’œil aux billets les plus récents :

Nos partenaires sous les projecteurs

PositifPlus Un : Un sondage national sur les couples sérodifférents a besoin de plus de participants

Positive Plus Un, une étude de recherche nationale sur les relations sérodifférentes (où un partenaire est séropositif et l’autre est séronégatif), est à la recherche de participants pour répondre à un sondage de 30 minutes en ligne à www.positiveplusone.ca/fr/ ou par téléphone (1-888-740-1166).

Positive Plus Un est un groupe de scientifiques, cliniciens et fournisseurs de services basé à l’Université de Toronto et qui cherche à collecter de nouvelles informations qui pourraient aider les personnes dans une relation sérodifférente. Les personnes se trouvant dans de telles relations pourraient faire face à de nombreux défis y compris la stigmatisation, l’accommodement aux nouvelles technologies du VIH, et le risque de transmission entre partenaires.

Que vous soyez séropositif ou séronégatif, partagez vos expériences. Les organisateurs souhaitent que des couples issus de milieux différents (tous les genres, ethnicités et identités sexuelles) et de toutes les régions du Canada y participent. En se basant sur la participation qui a eu lieu jusqu’à présent, les personnes du Québec, du Manitoba, de l’Alberta et de la C.-B. sont actuellement sous-représentées dans le sondage.

Agence de la santé publique du Canada (ASPC) : De quelle façon peut­-on renforcer l’intervention à l’égard des ITSS au Canada?

L’ASPC vous invite à remplir le questionnaire en ligne qui porte sur les possibles mesures concrètes et les pratiques prometteuses pour lutter contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Canada. Ce questionnaire a été élaboré en consultation avec un groupe d’intervenants et d’experts des ITSS de l’ensemble du Canada.

Ils cherchent à obtenir la participation d’une vaste gamme d’organisations et de personnes travaillant au Canada. Il vous faudra de 15 à 30 minutes environ pour répondre au questionnaire. Vous pouvez y répondre à titre individuel ou au nom de votre organisation.

Les résultats du questionnaire serviront à orienter l’intervention du gouvernement fédéral sur les ITSS et permettront de s’assurer que les efforts sont déployés de manière stratégique, efficace et adaptée aux besoins des collectivités touchées. Vous avez jusqu’au mardi 10 janvier 2017 pour répondre au questionnaire.

Si vous avez des commentaires ou des questions, ou si vous souhaitez recevoir le questionnaire en anglais ou en français dans un autre format, veuillez communiquer avec l’ASPC.

CTAC : Conférence sur l’accès au traitement 2017

CTAC vous invite à leur Conférence sur l’accès au traitement qui aura lieu à Toronto du 1er au 3 février 2017. La Conférence rassemblera des personnes vivant avec le VIH et l’hépatite C, ainsi que des régulateurs d’agences administratives, des chercheurs et d’autres leaders de la société civile de partout au Canada.  Visitez le site Web de la conférence pour en savoir plus et vous inscrire. La date d’inscription limite est le 16 décembre 2016.

Coalition interagence sida et développement (CISD) : Appel à participation au Programme de stages (PSIJ)

Affaires mondiales Canada (AMC) lance un appel de propositions pour le Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ). L’objectif de ce stage est de donner aux jeunes Canadiens et Canadiennes de l’expérience dans le domaine du développement international. La CISD envisage de soumettre une proposition sous leur égide à l’AMC. Si vous souhaitez vous joindre à la CISD pour cette soumission de proposition ou pour toute question, envoyez un courriel à Bertille Tayoung d’ici le 16 décembre 2016.

L’Institut de la santé des Autochtones (ISA) : Appel pour des pairs Aînés-Jeunes pour le Dialogue Aînés-Pairs 2017

L’ISA des IRSC aimerait améliorer la santé des peuples des Premières Nations et des Métis du Canada et avec cet objectif en tête, attend des demandes de candidatures de pairs Aînés-jeunes afin de participer à un dialogue sur les domaines prioritaires de la santé des Autochtones et du bien-être. De l’information sur la candidature et les exigences de la demande peuvent vous être envoyées par courriel en contactant Joanne Nelson ou Taylor Fleming. Les demandes sont dues le 13 janvier 2017.

Institut de la santé des Autochtones (ISA) | Institut du cancer (IC) : Maintenant disponible : Subvention pour les approches autochtones de la recherche sur le bien-être

L’ISA et l’IC sont heureux de vous annoncer une opportunité de financement : Subvention catalyseur : Approches autochtones de la recherche sur le bien-être. L’objet de ce programme de subventions Catalyseur est d’offrir du financement de démarrage pour appuyer des activités de recherche liées aux approches autochtones en matière de bien-être. L’appel de financement sur RechercheNet explique toutes les instructions nécessaires pour élaborer et soumettre une demande. La date d’inscription est le 20 décembre 2016. Pour toutes questions sur le processus de demande, veuillez contacter le Centre de contact des Instituts de recherche en santé du Canada.

Institut de la santé des Autochtones (ISA): Réunion annuelle sur la santé des Autochtones

L’ISA est en train de planifier la Réunion nationale des étudiants diplômés (RNED) 2017 en recherche sur la santé des Autochtones et la Réunion des nouveaux chercheurs. Celles-ci auront lieu en mai 2017 dans un lieu qui reste à déterminer. La RNED est une réunion annuelle pour les jeunes chercheurs en santé des Autochtones et elle fournit un forum au mentorat et au renforcement des compétences. Le thème de cette année est l’apprentissage sur le terrain et la recherche sur le bien-être des Autochtones. L’IRSC offre des bourses de voyage jusqu’au 24 janvier 2017. Pour en savoir plus, veuillez envoyer un courriel à Joanne Nelson ou à Taylor Fleming.

Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRV) | Fondation canadienne de recherche sur le sida (CANFAR) : Nouveau prix d’excellence

L’ACRV a le plaisir d’annoncer le lancement d’un nouveau programme, Prix d’excellence en recherche ACRV-CANFAR. Ce programme vise à faire ressortir et à souligner l’apport de chercheurs canadiens à la recherche sur le VIH/sida au Canada et à l’étranger. Chaque année, lors du Congrès de l’ACRV, jusqu’à cinq prix seront accordés afin de mettre en lumière les réalisations de chercheurs qui contribuent directement à la recherche sur le VIH dans leur discipline respective. Pour en savoir plus sur les prix d’excellence en recherche, veuillez cliquer ici.

Réseau juridique canadien VIH/sida : Nouvelle vidéo sur les politiques sur les drogues du Canada

Le Réseau juridique canadien VIH/sida vient de publier une nouvelle vidéo intitulée Advocacy in Action: Charting the future of Canada’s drug policy. Elle présente les préoccupations des personnes qui consomment des drogues, elle montre ce qui peut être fait grâce à une défense des droits déterminée, et met en lumière certaines réformes clés à la politique sur les drogues qui sont encore nécessaires au Canada. Regardez-la en ligne.

Idées brillantes!

décembre 2016

Programme de logements supervisés : Bien plus qu’un toit sur la tête des gens

Le Comité sida de Terre-Neuve-et-Labrador (ACNL) a établi des logements près des services de counseling. L’agence offre le Programme de logements supervisés aux personnes vivant avec le VIH/hépatite C  depuis 2006, et a récemment élargi ses critères d’admissibilité aux personnes courant un risque de contracter le VIH/l’hépatite C, car il est devenu évident que les personnes qui consomment des drogues ou qui demandent des services de traitement ou de l’aide pour des problèmes de dépendances ou de santé mentale ont également besoin de logements abordables.

Six appartements autonomes sont reliés à l’immeuble de l’ACNL – la proximité des logements à cet organisme de services liés au sida signifie que les personnes faisant partie de ce programme à faible barrière peuvent facilement avoir accès aux services d’ACNL. Angelina Butt, la coordonnatrice du Logement et une travailleuse sociale enregistrée, gère le programme depuis l’an dernier et a mis en place un élément de gestion des objectifs. Elle fournit du counseling individuel aux personnes et les aide à se fixer des objectifs personnels et à développer leurs compétences.

« À Terre-Neuve-et-Labrador, il y a un énorme besoin de logements supervisés qui sont abordables et à long terme », déclare Angelina. Les individus peuvent rester dans le programme tant qu’ils en ont besoin, que ce soit quelques mois ou plusieurs années. Mais le programme offre bien plus qu’un simple toit sur la tête des gens – il aborde une multitude de questions comme des références à des services, une aide à la vie quotidienne et un enseignement des aptitudes à la vie quotidienne. « Parfois, mon travail n’est pas spécifique au VIH ou à l’hépatite C », dit Angelina. « Le programme est axé sur la santé de l’individu dans son ensemble parce que le statut VIH ou hépatite C d’une personne ne constitue qu’un élément de son bien-être. »

Le programme répond aux lacunes ou besoins qui empêchent un individu de faire son possible. On invite les participants à des événements récréatifs comme des marches ou du yoga, des ateliers éducatifs pour apprendre à faire un budget, et des activités de bien-être comme la thérapie par les animaux. ACNL dépend largement de partenariats communautaires pour offrir des programmes appropriés. Par exemple, des événements récréatifs hebdomadaires sont offerts en partenariat avec un travailleur social de proximité et un diététicien spécialisé en santé mentale qui sont liés à d’autres programmes communautaires. Par l’intermédiaire d’une co-facilitation, le groupe n’est pas spécifique à l’ACNL, permettant ainsi aux individus d’établir des liens avec une multitude de gens.

ACNL est impliqué dans diverses initiatives en matière de logement dans la communauté, que ce soit des discussions mensuelles à propos des services de soutien au logement à la prison provinciale ou par sa participation à des comités comme le Social and Supportive Housing Network (Réseau de logements supervisés et sociaux) et End Homelessness St. John’s, prônant des solutions en matière de logements qui seraient améliorées et ciblées.

La rétroaction de la communauté et des participants a été positive. Les entretiens de sortie pour les personnes quittant le programme indiquent que les gens aimeraient recevoir des services globaux comme du personnel 24 heures sur 24 et des programmes le soir et la fin de semaine.

Pour en savoir plus, veuillez contacter Angelina Butt au 1-800-563-1575.