Pourquoi l'intérêt renouvelé pour l'anticorps canakinumab? | CATIE - La source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C
TraitementActualités
223

décembre 2017 

Pourquoi l'intérêt renouvelé pour l'anticorps canakinumab?

Le canakinumab est un anticorps qui a été conçu pour bloquer un récepteur de l'interleukine-1bêta (signal chimique ou cytokine dont l'abréviation est IL-1b) qui se trouve sur la surface des cellules. Ce récepteur et l'IL-1b ont été associés à des maladies inflammatoires. Lorsque le canakinumab se lie au récepteur et y bloque l'accès, l'IL-1b ne peut plus se servir du récepteur. Lors d'expériences de laboratoire sur des cellules et d'essais cliniques chez des humains, le canakinumab peut freiner ou réduire énormément les réactions inflammatoires et leurs conséquences.

Bien que le canakinumab ait été créé originalement pour le traitement d'affections médicales rares, des recherches récentes portent fortement à croire que cet anticorps pourrait jouer un rôle important dans au moins deux affections médicales courantes, soit la crise cardiaque et le cancer du poumon. Comme le canakinumab s'est montré prometteur contre ces affections, certains chercheurs commencent à s'enthousiasmer pour son potentiel comme traitement des complications liées à l'inflammation. Puisque l'infection chronique au VIH est associée à l'inflammation, les chercheurs mènent un essai clinique sur le canakinumab chez des personnes séropositives afin d'en évaluer l'innocuité et l'efficacité à long terme.

Dans ce numéro de TraitementActualités, nous examinons en profondeur des études sur le canakinumab menées chez des personnes séronégatives afin de mieux comprendre son potentiel pour les personnes vivant avec le VIH.

—Sean R. Hosein

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.