Visbiome et l’activation immunitaire | CATIE - La source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C
TraitementActualités
226

mars/avril 2018 

Visbiome et l’activation immunitaire

Comme nous l’avons déjà mentionné dans ce numéro de TraitementActualités, les résultats d’expériences sur des animaux portent à croire que les bactéries intestinales exercent des effets sur plusieurs aspects de la santé, y compris l’inflammation dans les intestins, l’inflammation générale, la santé du système immunitaire et peut-être même le cerveau.

Des chercheurs des villes italiennes de Rome et de Bologne ont mené une sous-étude dans le cadre d’une étude quelque peu plus grande auprès de huit participants séropositifs traités par un mélange sophistiqué de bactéries bénéfiques sous forme de suppléments (Visbiome en Amérique du Nord ou Vivomixx dans l’Union européenne). Les participants ont pris les bactéries pendant six mois. Les chercheurs ont constaté une augmentation du taux du neurotransmetteur sérotonine dans le sang des participants. D’autres tests sanguins ont révélé une réduction du taux d’activation des cellules CD4+ dans le sang. L’équipe a également constaté un taux réduit d’une enzyme dans le sang qui peut affaiblir le système immunitaire.

Cette étude pilote porte à croire que Visbiome est prometteur. Un essai clinique plus rigoureusement conçu sur Visbiome est en cours à Toronto.

Détails de l’étude

Le profil moyen des participants était semblable à celui des participants mentionnés dans la section précédente de ce numéro de TraitementActualités. Les participants ont pris Visbiome deux fois par jour pendant six mois.

Résultats : activation immunitaire

Au cours de l’étude, les chercheurs ont constaté une baisse de la proportion de cellules CD4+ activées dans le sang. Cette baisse approchait de la signification statistique.

Les chercheurs ont constaté une baisse significative du taux d’une enzyme appelée IDO-1 (indoléamine 2,3-dioxygénase-1) dans le sang. Lors de nombreuses expériences sur des cultures cellulaires, l’IDO-1 a affaibli le système immunitaire, surtout dans les cas de cancer et d’infection au VIH.

À retenir

Cette sous-étude laisse croire que Visbiome pourrait être capable de réduire l’activation immunitaire et le taux d’une enzyme importante qui peut affaiblir le système immunitaire. Toutefois, en raison de la méthodologie de cette étude, il n’est pas possible d’en tirer des conclusions fermes. Elle a néanmoins fourni les fondations pour une étude plus rigoureusement conçue qui se poursuit à Toronto. Dans celle-ci, les chercheurs espèrent mieux comprendre le potentiel de Visbiome pour réduire l’activation immunologique excessive.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCES :

  1. Scheri GC, Fard SN, Schietroma I, et al. Modulation of tryptophan/serotonin pathway by probiotic supplementation in human immunodeficiency virus-positive patients: Preliminary results of a new study approach. International Journal of Tryptophan Research. 2017 May 30;10:1178646917710668.
  2. d’Ettorre G, Rossi G, Scagnolari C, et al. Probiotic supplementation promotes a reduction in T-cell activation, an increase in Th17 frequencies, and a recovery of intestinal epithelium integrity and mitochondrial morphology in ART-treated HIV-1-positive patients. Immunity, Inflammation and Disease. 2017 Sep;5(3):244-260.
  3. Prendergast GC, Malachowski WP, DuHadaway JB, et al. Discovery of IDO1 inhibitors: From bench to bedside. Cancer Research. 2017 Dec 15;77(24):6795-6811.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.