Vision positive

printemps/été 2010 

Nouvelles du front

Les jeunes ouvrent de nouvelles voies

Jessica Yee applaudit les groupes jeunesse engagés dans la lutte contre le VIH sur les plans de la prévention, de l’éducation et de la défense des droits


EN TANT QUE jeune intervenante dans un organisme national voué à la santé reproductive et sexuelle de la jeunesse, je prends énormément de plaisir à écrire sur les jeunes que je rencontre partout au Canada, et avec qui j’ai l’occasion de travailler. Je vous présente ici quelques projets et organismes VIH axés sur les jeunes que vous gagnerez à connaître.
 

Queer Youth Community Development Program (QYCDP)

AIDS Vancouver Island
1.800.665.2437

Malgré le fait qu’il ne reçoit plus de financement, je tiens à mentionner l’excellent programme de développement communautaire que fut le QYCDP. Les jeunes de l’Île de Vancouver savent ce que c’est de vivre hors d’une région urbaine et de manquer de programmes pertinents. La mission de ce formidable programme consistait à rejoindre les jeunes sur le terrain. Ainsi, leurs activités principales comprenaient des ateliers offerts dans les écoles secondaires pour combattre la stigmatisation et y mettre sur pied un programme d’éducation par les pairs visant la prévention du VIH. Souhaitons le retour du QYCDP!


Le Projet TRIP

Toronto
647.822.6435

Pensez-vous organiser une grosse fête? Si oui, assurez-vous d’inviter l’équipe du TRIP! Elle viendra munie de tout le matériel et de toute l’information sur le sécurisexe et l’utilisation plus sécuritaire de drogues dont vous aurez besoin pour vous éclater toute la nuit! Le TRIP fait partie de la communauté rave de Toronto depuis 1995, ce qui veut dire que ses intervenants sont à l’écoute des jeunes fêtards depuis déjà 15 ans. Les intervenants du TRIP aident les jeunes à parler des enjeux de la santé, leur fournissant de l’information et du matériel visant la prévention du VIH et la réduction des méfaits. Leur message est clair : il faut autonomiser les jeunes afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs activités et leur propre corps.


Le Projet sens
d’À deux mains / Head & Hands

Montréal
514.481.0277

N’importe quel programme qui sort de l’organisme jeunesse À deux mains / Head & Hands de Montréal doit avoir de l’allure. Outre le Projet sens, dont le slogan est « Parce que l’éducation sexuelle, ça fait DU SENS! », À deux mains / Head & Hands offre toute une gamme de services voués à la santé des jeunes (même des conseils juridiques). Le Projet sens est un programme d’éducation par les pairs qui permet aux jeunes de s’informer sans censure sur la santé sexuelle. Fondé en partie à cause de l’élimination par le gouvernement du Québec de l’éducation sexuelle du programme scolaire provincial — on prétend qu’on peut simplement « encourager » les professeurs à aborder le sujet à leur guise — le Projet sens s’assure que les jeunes ont des options pertinentes pour trouver de l’information sur le sexe, le VIH/sida et les ITS.

Nous avons déjà fait mention du groupe montréalais JASE, Jeunes adultes séropositifs ensemble dans notre édition hiver 2008, alors cette fois-ci nous tenons à souligner que le Projet 10 organise désormais son propre groupe de discussion pour les jeunes séropositifs.


YouthCO

Vancouver
1.877.YOUTHCO (968.8426)

Ah! que j’adore YouthCO! Mais je suis loin d’être sa seule admiratrice. L’un des plus anciens organismes VIH axés sur les jeunes du Canada, YouthCO existe depuis 15 ans déjà. YouthCO mérite bien toute l’attention que reçoit son programme d’éducation par les pairs, et plus encore : il réussit à travailler en lien avec les jeunes d’une manière efficace et vraiment pertinente. Les méthodes d’intervention chez YouthCO sont toujours à l’avant-garde, qu’il s’agisse du très tendance « théâtre de l’opprimé », ou de leur projet de réduction des méfaits destinés aux jeunes autochtones (voir le Aboriginal Harm Reduction Project). Si vous travaillez présentement avec des jeunes dans le domaine du VIH, vous êtes sans doute déjà au courant de YouthCO. Sinon, je vous invite à mieux connaître cet excellent organisme et à devenir en même temps un super-héros de YouthCO!


Les foires sur le VIH/sida pour la jeunesse de l’Arctique

Pauktuutit Inuit Women of Canada
1.800.667.0749

Quand le financement le permet, l’organisme Pauktuutit (association vouée aux femmes inuites du Canada) tient depuis cinq ans des foires sur le VIH/sida et l’hépatite C dans les communautés du Nunavut qui s’y intéressent. Ces foires sont des rassemblements lors desquels les jeunes participent à des concours de création dans le but de conscientiser la population sur un aspect du VIH ou de l’hépatite C. Leurs œuvres sont ensuite soumises à un jury, et on distribue des prix aux gagnants. De plus, des personnes autochtones atteintes du VIH ou de l’hépatite C sont présentes à la foire pour parler de leurs expériences. Pour les jeunes qui y assistent, les foires sont une occasion de partager leurs points de vue et de s’inspirer les uns des autres.


HIV/AIDS Labrador Project

Happy Valley-Goose Bay, Labrador
709.896.5144

Situé au Labrador Friendship Centre, le programme VIH/sida du Labrador a été fondé pour répondre au manque d’information sur le VIH/sida destinée aux communautés autochtones, où les jeunes de moins de 25 ans représentent entre 50 et 70 pour cent de la population. Ici, comme dans les collectivités autochtones en général, les jeunes sont mis en valeur et impliqués dans la structure du « leadership ». Tenant à cœur cet esprit d’inclusion, les responsables du programme ont organisé en janvier 2010 un rassemblement autochtone sur le VIH/sida intitulé « Reawaken the Spirit » (« Réveiller l’esprit »). Ce rassemblement de deux jours offrait aux jeunes autochtones de 16 à 30 ans de la région de l’Atlantique l’occasion d’échanger avec leurs pairs. Inspirés par le succès de cet événement, les organisateurs continuent à solliciter l’avis des jeunes en ce qui a trait à l’orientation future du programme.


Positive Youth Outreach

Toronto
416.340.8484

Un organisme fondé par et pour les jeunes séropositifs (de moins de 30 ans) doit nécessairement être formidable, n’est-ce pas? Le Positive Youth Outreach (PYO) l’est vraiment. Établi en 1990 pour briser l’isolement et créer un espace sécuritaire pour les jeunes de Toronto, le PYO est devenu un organisme polyvalent offrant de nombreux services. À part les groupes de soutien et les retraites-santé les fins de semaine, le PYO offre un service d’orientation professionnelle et des ateliers de perfectionnement des compétences. Considéré par ses membres comme un phare d’espoir et une véritable bouée de sauvetage, le PYO propose plusieurs occasions de formation et de soutien aux jeunes, en plus d’offrir un lieu de rencontre sympa pour les jeunes séropositifs. Dès qu’on a fait ses délices de l’expérience PYO, il est difficile d’y résister, et on a tendance à vouloir s’y impliquer davantage, ce qui leur convient très bien, puisqu’ils sont toujours à la recherche de bénévoles. Êtes-vous prêts à contribuer à un organisme qui a fait une si grande différence dans la vie des jeunes séropositifs?


Teen Talk du Centre de santé communautaire Klinic

Winnipeg
204.784.4010

On m’a souvent entendue dire que le personnel de YouthCO et celui de Teen Talk devraient se joindre pour un colloque, ou plutôt pour une fête d’appréciation mutuelle, afin de souligner les meilleures pratiques pédagogiques en matière de VIH et d’ITS (infections transmises sexuellement) axées sur les jeunes. Les deux organismes emploient un modèle d’éducation par les pairs semblable afin d’atteindre leurs objectifs. Tous les Manitobains le savent déjà : si vous voulez parler aux jeunes de la prévention, qu’elle soit du VIH, des ITS, du suicide ou de la violence, vous n’avez qu’à appeler Teen Talk pour trouver réponses à vos questions. Ce service d’éducation sur la santé rejoint les jeunes partout dans la province et leur fournit toute l’information dont ils ont besoin. De plus, Teen Talk forme des jeunes leaders pour répandre ses messages à leur façon particulière.

Jessica Yee est fondatrice et directrice générale du Native Youth Sexual Health Network (Réseau de santé sexuelle des jeunes autochtones). Pour plus d’info, consultez le site Web de celui-ci à l’adresse www.nativeyouthsexualhealth.com.