Vous et votre santé

Traitement

Si vous commencez un traitement du VIH, vous avez probablement plusieurs questions. La bonne nouvelle est que les plus récents médicaments anti-VIH sont beaucoup plus faciles à prendre que les anciens. De plus, les recherches montrent maintenant qu’en commençant un traitement peu de temps après avoir contracté le VIH et en recevant de bons soins, il est possible d’avoir une durée de vie normale.

Le traitement procure de nombreux bienfaits : il vous aide à rester en santé en empêchant le VIH de se répliquer dans votre organisme et peut prévenir d’autres problèmes de santé. Il peut aussi réduire la quantité de virus dans votre organisme à des niveaux qui ne seront pas visibles lors du test de dépistage du VIH; c’est ce qu’on appelle avoir une charge virale « indétectable ». Cette dernière élimine le risque de transmettre le VIH à ses partenaires sexuels. De manière similaire, lorsqu’une personne commence un traitement avant de d’être enceinte et maintient une charge virale indétectable tout au long de sa grossesse, il n’y a pas de risque de transmission du VIH au bébé durant la grossesse ou l’accouchement. Une charge virale indétectable réduit aussi les risques de transmission du VIH lors du partage d’équipement de consommation de drogues, mais nous ne savons pas exactement dans quelle mesure. Si vous utilisez de l’équipement neuf chaque fois que vous consommez des drogues, il n’y a pas de risque de contracter le VIH ou d’autres infections, comme l’hépatite C.

Afin de maintenir l’efficacité des médicaments anti-VIH, vous devez les prendre conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez trop de doses, le VIH dans votre organisme peut devenir résistant aux médicaments anti-VIH que vous prenez, lesquels cesseront de fonctionner. Le traitement est un engagement à vie, mais les professionnels de la santé peuvent vous aider à rester sur la bonne voie et s’assurer que votre traitement est optimal pour vous.

Les médicaments anti-VIH plus récents sont beaucoup plus faciles à prendre que les anciens, mais certains causent tout de même des effets secondaires, qui se dissipent souvent après quelques jours ou semaines. Consultez votre médecin, infirmière ou pharmacien si vous avez des questions ou si les effets secondaires persistent. Vous devriez aussi les informer de tout autre médicament (sur ordonnance ou en vente libre), drogue et supplément que vous prenez. Ils peuvent vous aider à éviter les interactions avec votre traitement du VIH.

Pour en apprendre plus sur le traitement du VIH, consultez :

Votre guide sur le traitement du VIH – Renseignements exhaustifs sur le traitement du VIH, y compris ses avantages, son fonctionnement et la manière de le rendre optimal pour vous.

Pour en savoir plus sur le traitement du VIH, visitez :

Un guide pratique des effets secondaires des médicaments anti-VIH – Ce guide donne un aperçu des effets secondaires couramment associés au traitement du VIH. Il fournit des conseils sur la manière de gérer les symptômes et présente de l’information sur leurs causes possibles et le moment de consulter un professionnel de la santé.

Le pouvoir de l’indétectable – Ce guide explique comment le traitement du VIH et le maintien d’une charge virale indétectable préviennent la transmission du VIH.

Autres ressources utiles :

The HIV/HCV Drug Therapy Guide (en anglais seulement) – Une application et un site Web où vous pouvez vérifier les interactions entre le traitement du VIH et d’autres médicaments.

Médicaments anti-VIH courants disponibles au Canada pour les adultes – Une liste de tous les médicaments anti-VIH couramment prescrits au Canada.