Vision positive

été 2011 

Joe Average (printemps / été 2005)

53 ans
Vancouver
Vit avec le VIH depuis 28 ans
Compte de CD4 : 650
Charge virale : indétectable

« Artiste séropositif se consacrant à la sensibilisation par le biais de la peinture et, dernièrement, de la photographie. »

Comment décririez-vous votre santé?
Bonne.

Faites-vous face à des enjeux particuliers en ce qui a trait au VIH ou à votre traitement?
En ce moment, les effets psychologiques qu’entraîne la lipoatrophie sont mon plus gros enjeu. J’ai perdu 40 livres de graisse corporelle et de muscles. Dernièrement, avec un bon ami, j’ai créé un court métrage traitant de la lipoatrophie et comment cela m’a touché et me touche encore. Ça fait partie de mon retour progressif à la photographie comme exécutoire artistique.

Comment décririez-vous cette époque du sida?
D’une part, cette époque du sida est bonne (puisque je suis encore en vie pour en parler); mais, d’autre part, je suis vraiment fâché contre les médias. Ils ont dépeint le VIH/sida comme quelque chose avec lequel vous pouvez vivre longtemps et en santé. Par conséquent, les gens, surtout les jeunes, négligent de se préoccuper du sécurisexe. Ça me fait peur. Mais les médias ne parlent pas de ce que ça implique de vivre avec le VIH/sida. Dans mon cas, les dix dernières années ont représenté un travail à plein temps de gestion des effets secondaires physiques et psychologiques causés par les médicaments.

Dans 10 ans…
Avec le VIH, j’ai appris à vivre au présent et à essayer de ne pas trop m’inquiéter ou spéculer quant à l’avenir.

Quelle chanson représente la piste sonore de votre vie?
« Somewhere » de Leonard Bernstein.

 

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.