Vision positive

été 2012 

Pause-Jasette : Bêtes de scène

5 personnes vivant avec le VIH font éclater la vérité sur les chats et les chiens

Entrevues par RonniLyn Pustil

 

Mark Lipton, 43 ans

Toronto
Vit avec le VIH depuis 17 ans
Chien : Bingo Falafel Lipton, 14 ans
Race : Rat terrier
Surnoms : Bingus, Bakalaka, Mr. Handsome.

Qu’est-ce qui vous a décidé d’adopter un animal de compagnie?
Rien. Un jour, en 1998, mon ex est arrivé à la maison et m’a dit : « Je t’ai acheté un cadeau. Ça va te sauver la vie » et il m’a offert ce chiot dingue qu’il avait secouru. À cette époque, j’avais de la difficulté à accepter mon diagnostic de VIH. Nombre de nos amis mourraient et je me sentais très seul et déprimé.

Est-ce que Bingo vous a sauvé la vie?
Oui, de plusieurs façons. Il s’est aussi interposé entre moi et mon copain et lorsque j’ai dû faire un choix, j’ai pris le chien et me suis sauvé. Durant nos  premières années ensemble, Bingo m’empêchait d’amener des étrangers à la maison. Il aboyait ou les attaquait, ce qui m’a forcé à mieux choisir les personnes que j’invitais à la maison. De cette façon, il m’a tenu en laisse.

De quelle façon Bingo influence-t-il votre qualité de vie?
Il me garde en forme parce que je dois aller au parc avec lui plusieurs fois par jour. Il m’aide à me focaliser, car je dois arrêter ce que je suis en train de faire plusieurs fois par jour pour lui donner toute mon attention. Il me rappelle de manger parce que je dois le nourrir et je me souviens alors qu’il faut que je m’alimente aussi.

Attaque-t-il encore les étrangers?
Il s’est calmé en vieillissant. De plus, je me suis marié depuis et mon conjoint est bien meilleur que moi pour l’éduquer et l’entraîner. J’avais accepté le fait que mon chien était indomptable, mais mon conjoint l’a apprivoisé… et moi aussi par la même occasion!

Est-ce que Bingo fait des tours?
Tout à fait! Bingo peut chanter. Il peut mettre un biscuit en équilibre sur le bout de son nez et le laisser là jusqu’à ce que tu lui dises : « Vas-y! » Alors, il le lance dans les airs et l’attrape dans sa gueule.

Que vous a enseigné Bingo?
Il m’a appris à respirer, à faire con­fiance et à m’adapter. Il m’a enseigné la patience infinie. Il m’a appris à aimer.

 

Richard Baker, 42 ans

St John’s, Terre-Neuve
Vit avec le VIH depuis 24 ans
Chien : Charlie, 9 mois
Race : un mélange de border collie et de labrador
Surnom : Charlie Brown

Qu’est-ce qui vous a décidé à adopter un animal de compagnie?
Mon partenaire et moi avons perdu Sonny, notre labrador noir de dix ans, en mai dernier. Nous nous sommes rendu compte peu après sa mort qu’on ne ­pouvait pas vivre sans un chien. Nous voulions un petit chien (Sonny pesait 120 livres). J’ai découvert que quelqu’un cherchait un foyer pour un chiot de 10 semaines qui avait été abandonné à sa porte. Lorsque nous sommes allés le voir, nous sommes tombés amoureux de lui, mais il allait devenir gros. Nous avons réfléchi un instant, puis nous avons appris qu’il était né le jour où Sonny est décédé. Quel bon karma! Nous n’avons pas pu résister.

De quelle façon votre chien influence-t-il votre qualité de vie?
Charlie me donne l’impression qu’on a besoin de moi. Il me motive à aller dehors pour ses promenades, ce que je trouve difficile à cause de mes troubles de santé. D’ailleurs, sans lui, ma santé mentale serait bien pire.

Est-ce que Charlie fait des tours?
Il peut prendre des briques dans sa gueule et les transporter dans la cour.

Que vous a enseigné votre chien?
Que l’amour, le rire et la patience aident beaucoup.

 

Charlene Anderson, 50 ans

Victoria, C.-B.
Vit avec le VIH depuis 21 ans
2 chats : Min, 12 ans et Mr. V., 5 ans. Lorsque nous avons adopté Mr. V., ils nous ont dit que c’était une femelle, alors nous l’avons appelé Miss Vivien, mais lorsque ces testicules sont descendus, nous avons changé son nom.
Chien : Pekoe, 4 ans
Race : Carlin
Surnoms : Pekoe est la seule à avoir des surnoms — Cochon et Squeako.

De quelle façon vos animaux influencent-ils votre qualité de vie?
Ils me font participer à la vie. Le fait d’avoir des obligations me responsabilise, surtout avec un chien. Je dois lui faire faire sa promenade plusieurs fois par jour et ça me motive. Grâce à elle, j’ai développé de bonnes relations; nous sommes un petit groupe qui faisons des promenades avec nos chiens cinq jours par semaine. Elle m’aide à rester calme. Lorsque la vie me bouscule, il n’y a rien de mieux que d’avoir mon petit Cochon tout contre moi. Tous les trois m’offrent un amour inconditionnel.

Est-ce qu’ils s’entendent bien?
Oui, ma chienne sait qu’elle est tout en bas de la chaîne alimentaire. Lorsque les chats passent, elle regarde juste dans l’autre direction.

Est-ce que vos animaux possèdent des talents exceptionnels?
Pekoe sait tout faire : elle se retourne sur elle-même sur demande, danse et fait des « donne-moi cinq ou dix ». Elle aime aussi se déguiser. À Victoria, lors de la semaine de la Fierté gaie, nous ­participons à la Big Gay Dog Walk. Pekoe a gagné le prix Meilleurs tours et elle a gagné le prix Meilleur déguisement d’animal — elle portait sa veste en cuir synthétique et son tutu arc-en-ciel. Elle est apparue dans le journal : ils l’ont surnommée « l’essence de la Fierté gaie ».

Que vous ont enseigné vos animaux?
Pekoe m’a appris à ne pas juger les gens. Nous allons dans un parc où les chiens peuvent se pro­mener sans laisse et nous y rencontrons de gros chiens robustes et leurs maîtres tout aussi forts et charpentés qui font peur, jusqu’à ce que tu leur parles de leur chien et alors ils deviennent tout tendres. De plus, je fais du bénévolat et je siège au conseil de ­l’organisme AIDS Vancouver Island. Par­fois, j’amène Pekoe et elle adore tout le monde sans réserve.

 

Brenda Campbell, 54 ans

Regina, Saskatchewan
Vit avec le VIH depuis 2 ans
14 chats : Pinky, Sambo, Babykins, Cocoa, Noodles, Miss Tippi, Rascal, Peekaboo, Minnie, Jellybean, BJ, the Bear, PJ et Pinto, le chaton.

Ouah! Comment arrivez-vous à tous les suivre?
J’essaie de les garder à l’intérieur parce que j’habite dans une rue passante. Lorsqu’ils sortent, ils reviennent toujours à la maison, à l’exception de Rascal. Celui-là, je dois le surveiller.

En avez-vous des préférés?
Babykins — et il le sait. Il est gâté pourri. Il dort toujours avec moi en se mettant en boule dans mes bras. Il est vraiment adorable. Bien sûr, ils sont tous adorables. Sambo, qui n’a pas de dent, est mon chat gai. Je dois toujours le chasser pour qu’il laisse Babykins tranquille.

Pourquoi 14 chats?
Je suis la dame aux chats! Mes yeux sont verts et je suis du signe Lion. Certaines personnes me connaissent en fait comme la dame aux chats; ils ne savent pas mon vrai nom. J’en ai autant parce que personne n’a voulu adopter les chatons de la dernière portée et je les ai donc tous gardés.

Y a-t-il parfois des batailles entre chats?
Ça arrive, surtout quand c’est la pleine lune, ils font des caprices.

De quelle façon vos chats influencent-ils votre qualité de vie?
S’ils n’existaient pas, je ne serais plus de ce monde aujourd’hui. J’ai arrêté de consommer de la cocaïne depuis plus de trois ans parce que je me suis rendu compte que je ne prenais pas bien soin de mes chats. Pour moi, ils sont plus importants que la drogue. Je suis une survivante du cancer du sein, je souffre de sclérose en plaques, j’ai l’hépatite C et je suis séropositive. Mes chats me donnent le goût de vivre. Ce n’est pas facile de prendre soin de moi-même et de tous ces chats, mais ça en vaut la peine.

Est-ce que vos chats font des tours?
Sambo avait l’habitude de voler mon soutien-gorge chaque fois que je prenais un bain. De plus, il ne se pelotonne pas habituellement contre moi, mais lorsque je reçois mon chèque, il le fait. C’est comme s’il sait qu’il mangera du thon cette journée-là.

Que vous ont enseigné vos chats?
J’ai grandi dans la rue et mes chats m’ont montré que je pouvais aimer et être aimée sans condition.

 

Denise Becker, 53 ans

Vernon, C.-B.
Vit avec le VIH depuis 22 ans
Chien : Ziggy, 3 ans
Race : Doberman pinscher
Surnoms : The Zigster, The Zig­meister, Zig, Puppy Dog, Poppit, Dog ou Puppy. Son nom de scène est Liberty’s Walks with a Friend.

Qu’est-ce qui vous a décidé d’adopter un chien?
Pourquoi pas? C’est le meilleur ami de l’homme! Les Dobermans sont intelligents, fidèles et sont des chiens d’intérieur — et ils sont d’excellents défenseurs. Ils sont aussi incroyablement bons pour rencontrer des hommes.

Le fait d’avoir un chien influence-t-il votre qualité de vie?
Absolument! Lorsque je suis triste, il vient me voir et lèche mes larmes. Le matin, c’est lui qui me tire hors du lit à cause de ses gémissements continuels. Durant la nuit, il se lève et se tient du côté de mon lit, simplement pour me jeter un coup d’œil et il retourne ensuite à son coussin. Il dort à mes pieds, ce qui non seulement me tient au chaud, mais me réconforte aussi. Avec lui, je me sens en sécurité contre les intrus lorsque je suis seule.

Est-ce que Ziggy possède des talents exceptionnels?
Lorsque je dis « fais le mort! », il se jette au sol; puis, lorsque je dis « paradis des chiens! », il fait le tour de la table et enfin lorsque je dis « portes du paradis! », il vient me lécher le bout du nez. C’est un chien de concours, alors il peut tenir debout sans bouger comme une statue durant environ une minute. Il me lèche lorsque je dis « bisous » et lèche mon copain lorsque je dis « bisous Kirk ».

Que vous a enseigné votre chien?
Ziggy m’a appris à toujours pardonner. Les chiens semblent avoir un grand cœur et pardonnent aux humains toutes sortes de choses. De plus, avec lui, j’ai appris qu’il ne me jugera jamais pour quoi que ce soit et qu’il me défendra jusqu’au bout. Il est triste lorsque je quitte la maison et heureux lorsque je suis de retour. Avec lui, je me sens appréciée et nécessaire — en un mot, aimée.

Est-il vrai que Ziggy possède sa propre page Twitter? De quoi tweete-t-il?
Oui. Je suis même étonnée de tous les chiens et chats qui sont devenus ses amis. Ziggy tweete beaucoup au sujet de sa maîtresse et écrit des choses comme : « Déjeuner : encore des croquettes! » Son compte Twitter est : @akaLordVader.