Connectons nos programmes

Le projet Legacy 

Committee for Accessible AIDS Treatment (CAAT)
Toronto, Ontario
2012

Développer du soutien grâce à un réseau de mentorat : Le projet Legacy de CAAT rassemble les PVVIH pour qu’ils renforcent leurs capacités et leur communauté

Au Canada, de nombreux organismes de lutte contre le sida se consacrent à une implication plus grande et plus significative de la part des personnes vivant avec le VIH (GIPA et MIPA) ainsi qu’à leur habilitation. Un exemple de cet engagement est la prolifération des programmes de « renforcement des capacités » et de « leadership » à l’intention des personnes vivant avec le VIH.

Bien que de tels programmes jouent un rôle essentiel dans le développement de l’estime de soi des personnes vivant avec le VIH/sida (PVVIH) et que ces derniers leur permettent de s’assumer en tant que leaders communautaires, de nombreuses PVVIH semblent maintenant plafonner dans le domaine des initiatives de renforcement des capacités. Plusieurs d’entre elles ont suivi tous les programmes de leadership leur étant offerts, mais expriment le désir de continuer à apprendre et à se perfectionner grâce aux conseils de personnes qui sont disposées à partager leur expérience et leur expertise. Ce besoin de mentorat continu a aussi été identifié par le biais de divers groupes de réflexion sur la planification communautaire ainsi que des études de recherche.

En réponse aux nouvelles tendances en matière de renforcement des capacités, le Committee for Accessible AIDS Treatment (CAAT) — une coalition torontoise de personnes et d’organismes touchés par le VIH — a pris l’initiative de réunir plusieurs partenaires d’organismes communautaires afin de créer le projet Legacy. Le projet Legacy est une idée de l’organisme CAAT qui vise à mettre à profit les programmes existants de renforcement des capacités et à fournir aux PVVIH un réseau de mentors en croissance constante afin de faciliter un échange continu et permanent de connaissances et de ressources.

Le projet Legacy fait participer les PVVIH et leurs alliés qui adoptent le rôle de « mentors ». Développant des relations structurées de mentorat entre les mentors et les PVVIH, le projet aide ces derniers à se fixer des objectifs de vie et à s’efforcer de les atteindre, notamment une participation plus efficace au bénévolat, à l’emploi et/ou à la poursuite d’études universitaires. Le programme commence tout d’abord par une séance d’orientation offerte aux candidats mentorés (les PVVIH ayant suivi les formations de « renforcement des capacités » offertes à Toronto) et aux candidats mentors (les PVVIH et leurs alliés possédant des compétences et de l’expérience transférables). Lors de la première séance d’orientation, les mentors et les mentorés sont jumelés afin de commencer à identifier les objectifs et à mettre au point des procédés de travail pour les atteindre.

Les mentorés qui mènent à bien leur premier objectif peuvent participer à nouveau au projet Legacy pour être jumelés à un mentor différent et travailler avec ce dernier sur un autre objectif. Dans certains cas, un mentoré peut être jumelé avec plusieurs mentors pour travailler simultanément différents objectifs. Selon leurs compétences et leur expérience, les participants au programme qui sont aussi des PVVIH peuvent échanger leurs rôles : passant de mentoré à mentor ou de mentor à mentoré, tout en étant mentoré par une autre personne au sein du programme.

Par exemple, un mentoré peut en premier lieu participer au programme afin d’obtenir des conseils pour explorer la possibilité de poursuivre des études universitaires. Tout en travaillant avec un mentor sur cet objectif, le mentoré peut être jumelé à un autre mentor pour l’aider à concilier son travail et ses activités de bénévolat communautaire. Ce même mentoré peut lui-même posséder d’excellentes connaissances artistiques dont il pourra faire bénéficier un autre participant au programme en lui servant de mentor afin que ce dernier puisse découvrir cette discipline.

On encourage également les PVVIH qui obtiennent leur diplôme du programme à revenir participer à titre de coanimateurs, ce qui permet d’accroître le sentiment de pouvoir dont le programme fait la promotion. Lorsque cela est possible, des opportunités de stages sont créées auprès d’organismes associés dans le but d’offrir de l’emploi aux participants du programme.

Le projet Legacy a instauré un vaste réseau de mentors et de mentorés pour prendre part à l’apprentissage et au partage continus au sein de la communauté. Outre la première séance d’orientation et les réunions entre mentors et mentorés, le projet Legacy organise régulièrement des réunions afin de réunir les participants dans un contexte de style atelier. Ces réunions aident à développer et à entretenir le sentiment d’appartenance au sein des participants et à encourager l’échange et le partage continus de l’expérience vécue, des connaissances et de l’information. Ces « séances de pratiques réflexives » constituent des occasions pour les participants au projet Legacy de réfléchir aux nouveaux enjeux faisant surface dans leurs relations de mentorat et de les aborder, d’apprendre d’autres compétences, d’échanger des idées pour améliorer le programme et d’établir des liens avec d’autres mentors/mentorés au sein du programme.

Le projet Legacy organise également des activités de mentorat en groupe pour associer les participants ayant des intérêts communs afin qu’ils puissent encore plus profiter de l’échange de leurs connaissances et des leçons tirées dans ces domaines. Les participants aux séances de mentorat en groupe ont, entre autres, eu la chance de faire du pain, de se renseigner sur les médias sociaux et d’échanger des idées quant à leurs préoccupations en tant que parents.

Le projet Legacy est un exemple d’une approche novatrice visant à développer un sentiment d’appartenance, renforcer les capacités et solidifier les liens entre les PVVIH. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes pour rassembler les PVVIH afin que celles-ci partagent leurs ressources et développent des liens, consultez Pouvoir partager/Pouvoirs partagés et Retraites de bien-être en fin de semaine.

Pour plus d’information concernant le projet Legacy, veuillez contacter :

Derek Yee, coordonnateur du projet Legacy
Committee for Accessible AIDS Treatment
a/s Regent Park Community Health Centre
465 Dundas Street East
Toronto, ON, M5A 2B2
416-364-2261, poste 2318
Courriel : legacy@hivimmigration.ca